Jeudi 30 juillet, 21 h, Cathédrale Saint-Christophe, Belfort

17 janvier 2020 Non Par Musetmemoire

Hymnes pour les principales Festes de Jehan Titelouze à Nicolas de Grigny.

Plain-chant, faux bourdons, motets de Jean de Bournonville, Guillaume-Gabriel Nivers 

et Marc-Antoine Charpentier

Programme en création 

 

Jean-Charles Ablitzer

orgue historique

Ensemble Les Meslanges

Myriam Arbouz, dessus

Damien Ferrante, cantus

Vincent Lièvre-Picard, haute-contre et taille

Thomas Van Essen, taille et basse-taille

Roland Ten Weges, basse-taille

Philippe Roche, basse

Volny Hostiou, serpent

Benoît Colardelle, lumières

 

Ce programme met en valeur une pratique musicale répandue depuis les premiers âges des célébrations liturgiques : l’alternatim. Elle offre une variété de possibilités que Jean-Charles Ablitzer et l’ensemble Les Meslanges vous propose de découvrir.

C’est en effet lors des « festes solennelles » où la musique faisait partie du faste et de la liturgie, que les orgues sonnaient. Parmi, les hymnes, poèmes de louange de forme strophique, certaines sont restées célèbres, comme l’Ave Maris Stella. Après l’intonation, l’orgue répond et joue les versets impairs tandis que les chantres ont la charge du verset pair. Le temps de ce programme met en valeur deux compositeurs : Jehan Titelouze (vers 1563-1633) et Nicolas de Grigny (1672-1703).

Pour répondre aux versets d’orgue de ces fameux organistes, les modes d’alternance sont variés: plain-chant seul monodique des voix soutenues par le serpent, polyphonies en faux-bourdon -accompagnement du plain-chant au ténor par les autres voix « note contre note »- et autres motets par les meilleurs compositeurs du Grand Siècle dont Marc-Antoine Charpentier.

Réservation conseillée

Tarifs : 15 €, 12 € (adhérents), 5 € (réduit)

En collaboration avec les Amis de l’Orgue et de la Musique de Belfort

lesmeslanges.org