ENSEMBLE LES TIMBRES (ENSEMBLE ASSOCIÉ 2014-2015-2016)

« Opéra, se dit aussi d'une chose qui se fait rarement & extraordinairement, & avec de la dépense, ou de la peine. Vous demandez à entendre encore une fois ces Musiciens, c'est un Opéra de les rassembler. »
Antoine Furetière, Dictionnaire Universel
1690

RÉSIDENCE 2015 / L’OPÉRA DANS TOUS SES ÉTATS

« Une année s’est écoulée depuis notre embarquement à Musique et Mémoire, au cours de laquelle nous avons gravi projets escarpés, résidences impétueuses et concerts vertigineux. En déposant notre sac à dos après cette longue promenade, nous ne pouvons que remercier notre « bureau des guides », le festival Musique et Mémoire ! Nous avons vu des paysages magnifiques (les visages émerveillés de ces enfants, dans une Bulle à Faucogney, jouant pour la première fois de la viole de gambe, du clavecin ou encore la comédie !) et nous avons entendu murmurer les voix des plus grands musiciens d’il y a 300 ans (Rameau, Buxtehude…). Cette année, nous proposons de tenter l’ascension du pic de l’opéra français ! Cette randonnée sera soigneusement préparée par plusieurs stages en amont (projet Lully avec l’Ecole départementale de musique, jeux musicaux avec les écoles des 1000 étangs…). » 
Les Timbres

Révélé au public par son Premier Prix au prestigieux Concours International de Bruges en 2009, l’ensemble Les Timbres pour sa seconde année de résidence a choisi d’exprimer et d’illustrer la théâtralité dans la musique baroque française, avec des représentations variées, allant du récital de clavecin à l’opéra de chambre, en passant par un spectacle satirique ou encore une chasse aux concerts. Un parcours royal !


La résidence de l’ensemble Les Timbres (2014-2015-2016) est soutenue par la DRAC Franche-Comté, Ministère de la Culture et de la Communication.

L’opéra dans tous ses états / Diffusion

Samedi 30 mai, 17 h 30
Espace Frichet, Luxeuil-les-Bains

Projet Lully / Département de musique ancienne de l’Ecole départementale de musique de la Haute-Saône
Extraits des plus belles pièces instrumentales de l’Opéra Proserpine

 

Vendredi 17 juillet, 21 h
Basilique Saint-Pierre de Luxeuil-les-Bains

Proserpine 
Un opéra de Jean-Baptiste Lully (1632-1687) en version « de chambre » (Anvers, 1682) / reconstitution en première mondiale

 

Samedi 18 juillet
Cour de l’hôtel de Ville de Lure

21 h / Le carnaval des animaux
23 h / La Gamme en forme de petit opéra, Marin Marais

 

Dimanche 19 juillet, 11 h
Chapelle Saint-Martin de Faucogney

Le clavecin du Grand Siècle

 

Dimanche 19 juillet, 13 h
Montagne Saint-Martin de Faucogney

Simphonies pour les Soupers du Roy (pique-nique sonore)

 

Dimanche 19 juillet, 15 h
Faucogney, parcours historique

La chasse aux concerts 
Un parcours énigmatique interactif pour petits et grands

 

Dimanche 19 juillet, 17 h 30
Eglise Saint-Jean Baptiste de Corravillers

Sonnons en trio !

Médiation artistique / transmission et sensibilisation

Désireux de s’inscrire pleinement dans son environnement, le festival Musique et Mémoire a imaginé avec l’ensemble Les Timbres un important volet d’actions de sensibilisation aux esthétiques anciennes auprès des pratiques et des publics locaux.

Ainsi, 2 sessions participatives, en préambule à la recréation de Proserpine, sont proposées au département de musique ancienne de l’Ecole départementale de musique de la Haute-Saône. Un temps de sensibilisation à « la chasse aux concerts » est également prévu dans les écoles de la Communauté de communes des 1000 Etangs.

Ecole départementale de musique, département de musique ancienne 
(secteur Vosges Saônoises)
Proserpine de Jean-Baptiste Lully (sensibilisation par la pratique)
Extraits des plus belles pièces instrumentales

Vendredi 27 mars, de 18 h 30 à 21 h (Ecole de musique, place du 8 mai 1945, Luxeuil-les-Bains)
Vendredi 29 mai, de 18h30 à 21h (Espace Frichet, 1 avenue des Thermes, Luxeuil-les-Bains)
Samedi 30 mai, de 9 h à 12 h et de 14 h à 16 h 30 (Espace Frichet, Luxeuil-les-Bains) 
17 h 30, présentation publique (Espace Frichet, Luxeuil-les-Bains)


Milieu scolaire

Lundi 8 et mardi 9 juin (10 classes)
Sensibilisation à « la chasse aux concerts » dans les écoles de la Communauté de communes des 1000 Etangs (Breuchotte, Faucogney, La Longine, Raddon, Saint-Bresson et Sainte-Marie-en-Chanois)

 

Ces actions de sensibilisation et de transmission sont proposées en partenariat avec l’Addim 70, avec le soutien spécifique de l’Etat (FNADT) dans le cadre de la Convention interrégionale du Massif des Vosges 2015-2020.

 

Ensemble Les Timbres

Fruit d’une amitié profonde qui se compléta avec les années d’une forte complicité musicale, l’ensemble Les Timbres a été fondé par trois jeunes musiciens aux parcours variés : la violoniste japonaise Yoko Kawakubo, la violiste française Myriam Rignol et le claveciniste belge Julien Wolfs. Les oeuvres en trio constituant leur répertoire de prédilection, ils sont néanmoins rejoints de temps en temps par d’autres artistes, comme la chanteuse Julia Kirchner, la flûtiste Anna Besson, le hautboïste Benoît Laurent, les violistes Mathilde Vialle et Pau Marcos Vicens, ou encore la danseuse Anaïs Replumaz, avec lesquels ils partagent de nouveaux projets musicaux ou transversaux.

Si certains se connaissent depuis l’enfance et ont fait leurs premières notes ensemble, la plupart des membres des Timbres se sont rencontrés dans les Conservatoires Supérieurs d’Europe où ils effectuaient leurs études (CNSMD de Lyon et de Paris, Conservatoire Supérieur d’Amsterdam et de La Haye, Musikhochschule de Cologne et Leipzig, Conservatoire Royal de Bruxelles, …).

Peu après sa formation, l’ensemble a été lauréat du Xe Concours International de Musique de chambre Premio Bonporti (Italie – 2008) avec un quatrième Premio, le Prix du Public et le Prix spécial du Jury pour la meilleure interprétation de la basse continue.

L’année suivante, il remporta le Premier Prix au prestigieux Concours International de Musique de chambre de Bruges (Belgique – 2009), ainsi que celui de la meilleure création contemporaine.

L’ensemble travaille très régulièrement ensemble, avec la volonté bien affirmée, non seulement de visiter le répertoire si riche et magnifique composé aux XVIIe et XVIIIe siècles, mais aussi et surtout d’explorer et de développer en profondeur le travail de la musique d’ensemble (que ce soit sur le plan des couleurs, de la confiance et de la réactivité entre les membres ou encore sur celui de l’improvisation à plusieurs).

Les jeunes musiciens sont également d’ardents défenseurs de leur instrument en tant que moyen d’expression à part entière, et non pas uniquement comme un outil permettant d’interpréter seulement un certain type de musique (en l’occurrence baroque et aux alentours). C’est pourquoi ils sont très intéressés par les nouvelles musiques qui naissent pour les instruments historiques, et ont ainsi créé en 2009 au festival Musica Antiqua de Bruges une œuvre qui fut primée (Keihatsu, de Yoju-mi Kawori). Par ailleurs, ils sont à l’origine de la création d’un spectacle (« Les Caractères ») mêlant musique baroque et danse contemporaine qui vit le jour en janvier 2012.

En concert, ils se sont produits de nombreuses fois depuis 2007, en France notamment (festival des Jeunes Interprètes du Boulou, festival Jeunes Talents de Paris, festival de Tarantaise, festival d’Ambronay, entre autres), ainsi qu’en Belgique (Concertgebouw de Bruges, festival de Wallonie, …), en Italie, en Allemagne, en Espagne et au Japon.

L’Ensemble Les Timbres a bénéficié du soutien du CCR d’Ambronay dans le cadre de son programme de Résidences Jeunes Ensembles, et de celui du Mécénat Musical Société Générale lors de ces récentes et futures tournées.

L'actualité du festival

siglo de oro

Le festival Musique et Mémoire présente le premier enregistrement réalisé par Jean-Charles Ablitzer de l’orgue espagnol Joaquín Lois Cabello  – Christine

Lire l'actualité