Der Wachet auf der Zinne

Une rencontre/découverte avec deux pères fondateurs de la musique allemande illuminée par la voix extraordinaire de l'alto Dominique Visse !

Vendredi 24 juillet, 21 h
Eglise de Fresse

Michael Praetorius (1571-1621) / Motets Hymnes et psaumes allemands et latins, de 4 à 7 voix, extraits de Musae Sioniae (1607, 1610) Polyhymnia (1620) 
Samuel Scheidt (1587-1654) / danses et canzoni, extraites de Ludorum Musicicorum (Hamburg 1621)

Capella de la Torre / Katharina Bäuml / ensemble résident

Dominique Visse, alto 
William Dongois, zink 
Birgit Bahr, pommer, dulzian, flöte 
Detlef ReimersStefan Legee, posaune
Annette Hils, Bassdulzian, flöte
Katharina Bäuml, schalmei, pommer, dulzian
Klaus Eichhorn, orgel

Benoît Colardelle, lumières

« Cet ensemble est extraordinaire. Son niveau peut être comparé à juste titre à celui de l’ensemble de Jordi Savall.. » MDR Figaro

L’œuvre magistrale de Michael Praetorius est encore méconnue. Grand théoricien, pédagogue et témoin des pratiques musicales de son temps, il a fait œuvre d’encyclopédiste de la musique, à l’instar de Marin Mersenne en France dont il est le contemporain. Tous deux vont propager à la fois les idées musicales venues de la « nouvelle musique italienne » et les adapter à la culture locale. Mais à la différence de Marin Mersenne, Michael Praetorius est également un compositeur particulièrement prolixe. Avec ses 1700 pièces éditées, Michael Praetorius détient probablement le record du nombre d’œuvres composées dans la catégorie « avant 1750 » !

Son œuvre souffre à la fois de l’aspect didactique qu’on lui a donnée et de la lecture insuffisante des textes dans lesquels Michael Praetorius donne les clés d’exécution de sa musique que peu respectent (tant cela réclame de moyens). L’aspect fonctionnel et les moyens que, souvent l’exécution de nombreuses compositions réclame, sont un frein à des restitutions fortes. Car c’est une musique de cérémonie, festive à la fois grave et joyeuse.

L’ensemble Capella de la Torre, comparable aux ensembles professionnels de musiciens municipaux de l’Allemagne du nord, présente les motets et les hymnes injustement connus du grand public à côté des compositions de Samuel Scheidt, contemporain de Michael Praetorius.

Une rencontre/découverte avec deux pères fondateurs de la musique allemande illuminée par la voix extraordinaire de l’alto Dominique Visse !mblématique de la musique ancienne et du monde

Capella de la Torre a enregistré ce programme, du 16 au 23 juillet 2008, à l’église de Fresse / coproduction Coviello Classics – festival Musique et Mémoire (parution au printemps 2009).


Der Wachet auf der Zinne / 1 CD Coviello classics / coproduction festival Musique et Mémoire http://www.covielloclassics.de/


Réservation conseillée
15 €, 12 € (réduit), 5 € (jeune public) et 10 € (adhérents Musique et Mémoire)

L'actualité du festival

siglo de oro

Le festival Musique et Mémoire présente le premier enregistrement réalisé par Jean-Charles Ablitzer de l’orgue espagnol Joaquín Lois Cabello  – Christine

Lire l'actualité